11 novembre 2008

 

Après l’appel des Armentiérois « morts au champ d’honneur », Madame le maire
a donné lecture du message de Jean-Marie Bockel.

 2008-11-11

« Il y a aujourd’hui 90 ans, le 11 novembre 1918 à 11 heures, les clairons
sonnaient le cessez-le-feu tout au long de la ligne de front, mettant
un terme aux combats meurtriers de la Première Guerre mondiale […] Aujourd’hui, 90 ans après la fin de ces terribles événements, la France
se souvient du sacrifice de ses enfants et n’oublie pas celui de tous
les hommes venus d’ailleurs pour mourir sur notre sol. »

Les enfants de la classe de CM1-CM2 ont alors entonné la Marseillaise,
reprise par la fanfare de Bernard Mesnil.

A l’issue de la cérémonie, un « pot du souvenir » a réuni tous les participants
à la salle des fêtes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.