ALF – Brocante – Remerciements

brocante6Notre brocante du 6 avril 2014 fut exceptionnelle en tous points. C’est pourquoi je tiens à remercier tous les habitants d’Armentières en Brie pour leur compréhension et leur patience pour les désagréments engendrés durant cette manifestation. Merci à vous. 

Je tiens aussi, à remercier notre nouveau conseil municipal pour les autorisations, l’aide matérielle apportée pour nous faciliter la tâche lors de l’organisation de cet événement et le ramassage des déchets, que dis-je des encombrants le lendemain, en l’absence d’employé communal. Merci à vous.

Je n’oublie pas non plus, Messieurs Pierre Marteau et François Bailleux. Le premier pour l’autorisation d’utiliser son champ et le transformer en parking géant. Le second pour le fauchage du même champ afin de le rendre praticable en voiture. Merci à vous.

Mais surtout, je tiens à remercier les bénévoles pour leur dévouement lors de notre brocante et qui n’aurait pu voir le jour sans une telle implication.

Vous avez joué un rôle primordial pour assurer le succès de l’événement. Les premiers retours que nous avons eus, ce sont les félicitations spontanées de nombreux participants. Les exposants ont apprécié le guidage sur leur stand et une pelouse tondue pour déballer. Les visiteurs ont pu accéder au village et à la brocante grâce à une circulation fluide. Tous ont adoré vos pâtisseries maison et nos frites, tout en s’abritant sous un barnum à l’origine de nos courbatures. Tout ceci c’est grâce à vous, les bénévoles. Vous étiez au cœur de l’événement. Vous œuvrez avec modestie, vous n’êtes jamais réticents et répondez toujours présents. Cela fait chaud au cœur de constater un tel engagement. Bien plus que lors des dernières éditions, vous pouvez tous être fiers d’avoir montré ce que bénévolat, amitié, engagement et passion peuvent générer. Merci à vous.

Je termine simplement par une citation d’Elizabeth Andrew qui disait « Les bénévoles n’ont pas nécessairement le temps, ils ont simplement du cœur ». Cette journée du 06 avril 2014 en est le parfait exemple.

Laurent Mariuz, Président de l’ALF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.