Monsieur Carnaval

Si les confettis pouvaient éclore, les rues et les trottoirs d’Armentières seraient parsemés de fleurs multicolores car les enfants qui ont accompagné monsieur Carnaval sur le lieu de son supplice se sont déchaînés dans des batailles dont seuls les rires sortaient vainqueurs.

 carnaval0

Après que Monsieur Carnaval eut été immolé, petits et grands se retrouvèrent dans la maison des Associations pour y déguster les pâtisseries et les crêpes que leur avaient préparées les bénévoles toujours aussi attentifs à la bonne convivialité.

Merci à tous ceux qui ont permis aux Armentiérois (encore une fois trop peu nombreux) de donner de la vie à leur village.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.