Manifestation du 20/09/08

                                    Manifestation 20/09/08

 

 

      Manifestation du 20 septembre 2008
      contre les vols de nuit:

         Nos élus se sont mobilisés 

 

 

 

 Délibération contre les vols de nuit.

Considérant que le bruit constitue une menace sérieuse
pour la santé, notamment celle des enfants,

Considérant que l’organisation Mondiale de la Santé
préconise qu’un sommeil réparateur de 8 h. doit
s’effectuer sans que le bruit dans la chambre à coucher
ne dépasse 45 dB,

Considérant qu’une restriction nocturne des seuls aéronefs
les plus bruyants ne permet âs d’atteindre les préconisations
de l’OMS évoquées ci-dessus,

Considérant que plus de 10 millions de personnes souffrent,
en Europe, de nuisances sonores dues au trafic aérien et
que la diminution du niveau acoustique procurée par le progrès
technique, ne compensera pas l’augmentation considérable
du trafic aérien,

Considérant qu’une bonne nuit de sommeil est un droit de l’homme, ainsi que l’a déclaré la Cour Européenne des Droits de l’Homme,

Considérant que d’autres aéroports européens ont réussi à réduire considérablement les vols de nuit, (exemple HEATHROW, 1er aéroport européen aucun décollage et seulement 16 atterrissages entre 23h30 et 6h.),

Considérant que la nuit, une part importante du trafic aérien est constitué par du fret embarqué dans des avions cargos plus anciens, donc plus bruyants,

Considérant que l’émergence d’un bruit dans un environnement plus calme provoque une gène amplifiée,

Considérant que des plates-formes spécialisées existent à moins d’une heure d’une ligne ferroviaire à grande vitesse, qu’il existe donc des solutions de transfert du fret aérien à coût économique acceptable,

Considérant que Roissy-Charles de Gaulle est le site aéroportuaire le plus chargé en Europe sur la période 22h.-6h., avec 61 393 mouvements en 2007, soit en moyenne 168 vols par nuit,

Considérant l’importance de la population impactée par les mouvements de cette plate-forme (622 000 personnes dans le Plan d’Exposition au Bruit et plus de 2 millions survolées à moins de 3 000 m d’altitude),

Considérant que le maintien des vols nocturnes est responsable de coûts externes proportionnels au nombre de mouvements, et proportionnels à la population impactée,

Considérant qu’il ne peut y avoir de discrimination entre les riverains d’Orly qui bénéficient d’un couvre”-feu depuis 1968 et ceux du nord de l’Ile-de-France,

Nous demandons, en accord avec les préconisations de l’OMS, un couvre-feu d’une durée de 8h. consécutives sur les aéroports de Paris Charles de Gaulle et du Bourget.

 

Pour de plus amples renseignements : ADVOCNAR  : Association loi 1901 agéee au titre de la Protection de l’Environnement   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.