Uncategorized

Chasse aux Oeufs

De nombreux enfants accompagnés de leurs parents sont venus débusquer dans les buissons du parc de la Maison des Associations les œufs et les lapins en chocolat que les Conseillers municipaux avaient négligemment disséminés.

 

 

Compte rendu N° 21 de la Réunion du Conseil Municipal du 2 février 2017

Ordre du Jour :

  • Délibération adoptant le rapport de la CLECT déterminant les attributions de compensation définitives suite au passage en FPU de la CCPO
  • Délibération rejetant le transfert de compétence du PLU vers un PLUi
  • Délibération adoptant l’offre technique et financière concernant l’établissement de l’évaluation environnementale du PLU avec Octobre Environnement.
  • Délibération sur le dossier de demande de subvention au titre de la DETR 2017 auprès de l’État concernant l’aménagement paysager et la mise en accessibilité de la rue des Vignettes, 2e
  • Délibération autorisant le Maire à signer le marché désignant un AMO/Architecte Conseil.
  • Point sur la rétrocession des espaces communs et de la voirie du lotissement « Les Vignes ».
  • Questions diverses.

Pour avoir accès au compte rendu, cliquez sur ce lien :CRCM_2-fév17

Vœux 2017 de Monsieur le Maire

Monsieur le Maire entouré de ses Conseillers a présenté ses vœux aux élus, aux corps constitués, aux Associations et aux Armentiérois.

Après avoir retracé les actions menées par la municipalité au cours de l’année 2016 : investissement en matériel d’entretien des espaces verts, début des travaux d’éclairage public rue de Mary, et présenté celles de 2017 : requalification des travaux de voirie rue des Vignettes, réfection de la Salle des Fêtes, Monsieur le Maire distingua tout particulièrement quelques habitants en leur remettant des diplômes d’honneur du travail.

 

Cette cérémonie accomplie, tous les convives dégustèrent la traditionnelle galette.

 

.

AHA – Représentation d’ALCESTE : Opéra-Comique

Les Amateurs d’Histoire et d’Art ont accueilli la Compagnie « Bien du Plaisir » de Montry qui présenta la pièce Alceste. Cet Opéra est une parodie des opéras de Lully à la fin du XVIIe siècle. Leur directeur artistique, Jean-Charles LÉON, musicologue de la période baroque plongea l’auditoire dans ce répertoire où l’absurde se marie à l’impertinence, laissant entrevoir ce que pouvaient être les spectacles populaires sous l’ancien régime.

A l’issue de cette représentation, pour donner corps au jeu de mots de l’affiche, une soupe fut servie à tous les chanteurs, public compris puisque tous les talents furent sollicités.