Nos actions, nos réalisations

Élections des représentants au parlement européen du 9 juin 2024

Commune de Armentières-en-Brie

Inscrits : 809
Votants : 380
Suffrages exprimés : 373

 Nom des têtes de listeSuffrages obtenus
1DEHER-LESAINT0
2PONGE0
3MARECHAL47
4AUBRY13
5BARDELLA154
6TOUSSAINT21
7AZERGUI0
8THOUY5
9TERRIEN0
10ZORN0
11HAYER37
12ALEXANDRE0
13CHOLLEY2
14WEHRLING2
15ASSELINEAU2
16SIMONIN0
17FORTANE0
18BELLAMY35
19ARTHAUD3
20LARROUTUROU0
21RENARD-KUZMANOVIC0
22LABIB0
23ADOUE0
24PHILIPPOT4
25HUSSON0
26BONNEAU0
27GLUCKSMANN27
28HOAREAU0
29LASSALLE3
30LALANNE0
31LACROIX2
32ELMAYAN0
33DEFFONTAINES8
34COSTE-MEUNIER0
35GOVERNATORI8
36TRAORE0
37PATAS D’ILLIERS0
38GRUDE0
 Blancs6
 Nuls1

Dysfonctionnement de la FIBRE

ACTUALITÉ DE SEINE-ET-MARNE NUMÉRIQUE ET SES DÉLÉGATAIRES
Un audit pour mesurer l’impact du mode STOC sur l’état du réseau sem@fibre77
Le déploiement du réseau sem@fibre77, initié en 2015, approche de son aboutissement. Ce chantier ambitieux aura concerné 425 communes, avec la mise en place de près de 9 000 km de réseau et l’installation de 571 Points de Mutualisation (PM). Il bénéficie déjà à plus de 150 000 abonnés seine-et-marnais. Cependant, le choix des principaux opérateurs commerciaux (Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR) d’adopter le mode STOC (Sous-traitance opérateur commercial) pour la réalisation des raccordements des abonnés a entraîné des dégradations du réseau, des échecs de raccordement laissés en suspens et des pannes non traitées, voire répétées. Sans évolution marquante d’une amélioration pourtant annoncée par les opérateurs commerciaux et sans plan d’action documenté du délégataire, Seine-et-Marne Numérique a procédé à un audit intégral des 512 points de mutualisation (PM) opérationnels du réseau sem@fibre77. Des travaux de réparation et de remise en état sont nécessaires dans plus de 50% des cas ; charge au délégataire maintenant d’y procéder. Mais, sans changement radical de méthode, le risque est fort de voir ces installations se dégrader à nouveau, comme cela est régulièrement constaté après l’intervention du délégataire (sur environ 9% des PM encore cette année). C’est pour cela que le Syndicat soutient le projet de Loi Chaize, actuellement en attente d’examen par l’Assemblée nationale.

Reprise de l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme (PLU)

Le conseil municipal, dans sa réunion du 5 avril 2023 a confié au cabinet GREUZAT la reprise de l’élaboration du PLU.
Le règlement du PLU ( sensiblement identique au règlement arrêté le 27 août 2019) sera soumis au vote des Conseillers municipaux le 10 janvier 2024.

Les documents ci-dessous sont téléchargeables ou consultables au secrétariat de mairie aux heures d’ouverture.

PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable) approuvé par le Conseil municipal le 31 juillet 2023

OAP (Orientation d’Aménagement et de Programmation)

OAP-2

OAP-3

OAP-4

Plan de zonage au 1/5 000

Plan de zonage au 1/1 000

Après l’arrêt du règlement d’urbanisme, celui-ci sera envoyé aux « personnes associées ». Ces personnes donnent un avis dans la limite de leur compétence et dans un délai de trois mois.

Au bout de ces trois mois, le projet est soumis à enquête publique pendant 1 mois puis présenté au Conseil pour approbation après d’éventuelles modifications .

Région Île de france – Objectif 2040

Environnement, logements, transports, emplois : La Région Île-de-France a besoin de vous pour dessiner son avenir !
 
Madame, Monsieur,

Il y a un an, la Région a lancé la révision de son schéma d’aménagement, le SDRIF-environnemental : construction de logements, implantation des activités économiques, localisation des infrastructures de transport, préservation de l’environnement… l’aboutissement de ce travail collectif sera le document de référence qui orientera notre région pour de nombreuses années. Il définira notamment les règles d’urbanisme qui seront appliquées par votre commune.

Lors des deux premières phases de concertation courant 2022, la Région a interrogé les Franciliens, les collectivités, les associations et les acteurs économiques sur les enjeux et défis à prioriser au sein du futur SDRIF-E et a recueilli des premières idées de leviers d’actions à inscrire au sein du document.

Grâce à ces contributions, la Région a énoncé les principes fondateurs et les objectifs du futur SDRIF-E afin de créer un nouvel équilibre en Île-de-France.
 
Jusqu’au 31 mai 2023, la Région a besoin de vous pour préciser les mesures à mettre en œuvre dès maintenant et jusqu’en 2040.
 
Rendez-vous sur notre plateforme de concertation pour donner votre avis en ligne !
Je participe à la concertation

Harcèlement, information, sensibilisation

La Commune, en partenariat avec la gendarmerie, a organisé une réunion de sensibilisation et d’information sur ce thème qui malheureusement touche de nombreux enfants et adolescents.

Les Armentiérois furent peu nombreux à entendre ce message ( 2 enfants et 3 adultes).
Voici des flyers fournis par la gendarmerie qui pourront aider les enfants et leurs parents à détecter les situations de harcèlement et leur fournira des éléments de solution.