Pose d’un défibrillateur

En France, 50 000 personnes sont victimes d’arrêts cardiaques, chaque année.
Pour chaque minute d’attente avant la défibrillation, le taux de survie diminue de 10%. Or, les secours mettent souvent plus de 10 minutes à arriver sur les lieux.

L’utilisation d’un défibrillateur dans les 4 premières minutes après l’arrêt cardiaque permet le plus souvent de faire repartir le cœur et augmente les chances de survie, sans séquelle, à plus de 75 %.

alt

Un défibrillateur automatique très facile à utiliser grâce aux pictogrammes et aux instructions vocales, est posé sur le mur des ateliers municipaux, sur le parking de la salle des fêtes.

Le personnel communal a reçu une formation pour son utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.